Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Important

Inscrivez vous à la Newsletter pour être prévenus des nouveaux articles.

Votre adresse e-mail restera confidentielle, et ne sera pas communiquée à des tiers.

Rechercher

Articles Par Mois

10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 20:09
A première vue, Worst Week est une adaptation télé non officielle du film de Jay Roach Mon Beau-père et Moi, avec Ben Stiller. L'humour, de même que le postulat en sont en effet très proches. Cependant, le passage d'un médium à l'autre change assez la donne pour en justifier la vision. D'abord, la série est très bien écrite, avec un sens du gag et du rythme qui vaut ses modèles cinématographiques : quiproquos, situations embarassantes et humiliantes, rien n'est épargné à notre brave protagoniste qui n'a d'autre désir que d'être accepté. Cette écriture, presque uniquement fondée sur une redoutable mécanique comique, et délaissant volontairement les mots d'esprit, et les vannes est assez inhabituelle à la télévision pour intriguer : les auteurs seront-ils capables de tenir ce rythme assez longtemps ?

Qu'ils y arrivent ou non, l'expérience est intéressante car la construction de la série est originale et semble ouvrir de nouvelles perspectives à la sit com. Worst Week est en effet formée d'une suite d'"arcs" - c'est à dire de plusieurs épisodes reliés directement les uns aux autres. Les quatre premiers épisodes racontent ainsi la visite que fait le héros dans la famille de sa fiancée pour fêter l'anniversaire du père de celle-ci, et annoncer qu'ils attendent un bébé. Le deuxième reprend quelques mois plus tard à l'occasion des préparatifs d'un mariage.

A priori, chaque arc racontera ainsi une occasion familiale où le protagoniste se retrouvera invité dans la famille de sa femme, et tentera en vain de montrer à celle-ci qu'il est digne du clan en se mettant dans les situations les plus humiliantes et les plus embarrassantes qu'on puisse imaginer.

Pour l'instant, la série tient le choc après cinq épisodes presque sans fautes et extrèmement drôle. C'est une sit-com (chaque épisode dure vingt minutes environ à un rythme d'enfer mais il n'y a pas de public ni de rires enregistrés). Je la recommande chaudement en espérant que la série continuera sur cette lancée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Struggling Writer - dans Séries Télé
commenter cet article

commentaires